Comment choisir les variétés de houblon à planter chez soi ?

Publié le : 04/04/2022 - Catégories : La culture du Houblon

choisir variété plant houblon

Vous vous demandez peut-être quelle variété de houblon acheter pour implanter chez vous sans que le plant ne meure 3 mois après car il n’était pas adapté à votre terroir ou bien parce qu’il ne produisait pas suffisamment de cônes de houblon pour pouvoir brasser votre bière ?

1ère étape : DEFINIR L’USAGE FINAL DU HOUBLON


Décorer son extérieur/intérieur

Prendre des variétés avec un fort développement foliaire (Cascade, Mount Hood, Willamette) et une forte vigueur.

Brasser avec son houblon

Beaucoup de styles de bière sont associés à des variétés de houblon de par leur puissance amérisante et leur empreinte aromatique. Les lagers étant souvent brassés avec des variétés de houblon européennes, tchèques ou allemandes (Saaz, Hallertau, …), les ales anglaises avec des variétés anglaises accès sur l’épices (Fuggle, Golding, …) et les ales américaines avec des variétés américaines accès sur l’agrume (Cascade, Citra, Willamette, Amarillo, …).

Il existe 3 grands types variétaux :

Les variétés amérisantes : Elles ont comme intérêt d’amériser la bière. C’est notamment la concentration en acide alpha (surtout) et en acide beta, une fois isomérisés pendant l’ébullition qui définit l’amertume d’une bière.

Ex : Magnum, Zeus, Sorachi Ace, Comet, Summit

Les variétés aromatiques : Elles ont comme intérêt d’aromatiser la bière. C’est notamment la forte concentration en huiles essentielles qui apportent les arômes caractéristiques des variétés. Or, les HE sont très volatiles et résistent peu à l’ébullition et sont donc ajouter en fin de cuisson ou simplement à froid (houblonnage à cru/Dry Hopping)

Ex : Bramling (Golding), Crystal, Fuggle, Hallertau, Liberty, Mount Hood, Saaz, Willamette, Amarillo™

Les variétés mixtes (dual) : Certaines variétés sont à la fois amérisantes et mixtes

Ex : Cascade, Cashmere, Centennial, Challenger, Mosaic®, Nugget, Chinook, Citra®, Simcoe®, Target, Colombus

Faire des tisanes ou faire des coussins avec des cônes : effet sédatif

Préférer les variétés aromatiques à faible taux d’acide alpha car il semblerait que les molécules qui agissent sur l’anxiété et l’insomnie soient présentes dans les huiles essentielles. De plus, cela vous évitera des infusions trop amères.

2ème étape : CONNAITRE SON CLIMAT ET SON TERRAIN


Il vous faut connaitre la texture de votre sol (plutôt sableux, argileux ou limoneux) pour bien choisir vos variétés. Pour toutes les variétés de houblon, le sol idéal est sablo-limoneux. La plupart peuvent supporter des sols un peu lourds tandis que d’autres ne tolèrent pas trop (Centennial).

Le pH est un point clé pour la bonne réussite du houblon. Ainsi, le pH optimal est relativement neutre (entre 6,5 et 7,5). Cependant, certaines variétés préfèrent des pH légèrement acides (Hallertau, Crystal, Liberty, Magnum, Mount Hood, Nugget, Perle, …) tandis que d’autres tolèrent des sols un peu basiques (Cascade, Centennial, Colombus, Fuggle, …).

Le climat et la latitude sont aussi très importants à prendre en compte. Le houblon est à la fois sensible à la durée d’éclairement (photopériode) et à la température selon ces stades de développement. Ainsi, choisir des variétés avec une génétique provenant d’une région avec un climat et une latitude proche du vôtre peut être une bonne stratégie.

Variétés américaines (Etat de Washington) : Chinook, Cascade, Citra®, Simcoe®, Nugget, Amarillo™, Comet, Galena, Mosaic®, Summit™, Willamette

Variétés anglaises (comté du Kent) : Goldings, Target, Fuggle

Variétés allemandes (Bavière) et alsaciennes : Perle, Hallertau, Aramis, Barbe rouge, Strisselspalt, Triskel, Tettnanger, Spalt

Variété belge : Poperinge

Variétés Est de l’Europe : Saaz (République Tchèque), Styrian Golding (Slovénie), Tomyski (Pologne)

Le climat c’est aussi des précipitations et de l’humidité propices au développement de maladies fongiques (mildiou, oïdium). Si vous avez des printemps et étés humides, choisissiez des variétés résistantes ou tolérantes au mildiou et à l’oïdium eou éviter les variétés sensibles.

Maladies fongiquesRésistanceToléranceSensible
Mildiou Cascade, Fuggle, Galena, Magnum, Nugget, perle, Sorachi Ace, Willamette, Citra® Comet, Goldings, Liberty, Mount Hood Herkules, Hallertau, Cashmere, Crystal, Glacier, Late Cluster, Saaz, Colombus
Oïdium Nugget, Zeus, Citra®, Simcoe® / Herkules, Hallertau, Cashmere, Chinook, Galena, Glacier, Perle, Saaz, Colombus

N’oubliez pas que lorsque vous achetez des plants de houblon, il faut qu’il vienne avec un passeport phytosanitaire qui garantit une absence de verticilliose.

3ème étape : DEFINIR LA LOGISTIQUE DE LA RECOLTE


Enfin, il convient de savoir QUAND et COMBIEN on souhaite récolter pour dimensionner son projet et être présent à la récolte. Les variétés ont des précocités et rendements théoriques différents qui pourront différer selon votre terroirs et l’âge du houblon.

Variétés précoces : Goldings, Fuggle

Variétés précoces à mi-saison : Liberty, Mount Hood, Hallertau, Willamette

Variétés mi-saison : Cascade, Galena, Saaz, Sorachi Ace, Citra®, Amarillo™

Variétés mi-saison à tardives : Cashmere, Chinook, Colombus, Glacier, Perle, Zeus

Variétés tardives : Comet, Crystal, Late Cluster, Magnum, Nugget


Maintenant, vous pouvez choisir vos variétés plus sereinement. Venez découvrir nos packs de plants !