Le houblon en Hiver

houblon froid

Dans cet article, nous essayerons de répondre à vos questions sur le houblon et son comportement face au froid et vous expliquez ce qu’il faut faire avec le houblon en hiver.

LA SENESCENCE, CHUTE DES FEUILLES


A l’automne, les feuilles de houblon jaunissent et tombent ! En effet, le houblon rentre en sénescence, c’est-à-dire que les feuilles vont commencer à perdre leur chlorophylle et finir par tomber. On voit ce phénomène sur les arbres à feuilles caduques. Cela permet à la plante de recycler les éléments pour la saison prochaine. Les lianes, si vous ne les avez pas récoltées, vont mourir et devenir du bois. Le plant de houblon reste en bonne santé car il a mis depuis juillet des réserves dans ses racines et tiges souterraines qui seront utilisés au printemps prochain. En attendant, il va rentrer en dormance.

LA DORMANCE ET LA VERNALISATION, LE FROID NECESSAIRE


En hiver, le plant hiberne. On dit qu’il est en dormance, un état de vie ralentit où la croissance et le développement sont arrêtés. L’intérêt pour la plante est de minimiser les risques contre des stress environnementaux : froid, moins de luminosité, humidité.

Selon une étude américaine (Disentangling photoperiod from hop vernalization and dormancy for global production and speed breeding de William L. Bauerle), cette période de froid semblerait néanmoins nécessaire pour le houblon pour avoir une bonne floraison et une bonne formation des cônes. On parle de vernalisation. Il lui faudrait 6 semaines à moins de 3°c.

LE GEL, DANGER OU PAS ?


Est-ce que le houblon gèle ou bien est-il résistant au froid ?

Des questions qui reviennent régulièrement ces dernières années avec les caprices du climat (hiver froid, gelées tardives, …). La réponse est non, le houblon ne gèle pas. Il n’est pas pour autant la plante la plus résistante au froid. Ainsi, si la question avait été « Est-ce pas le houblon craint le gel ? » la réponse aurait pu être : « oui à certains moments ». En effet, le houblon peut supporter des températures négatives relativement facilement allant jusqu’à – 20°c en hiver car à cette période de l’année les bourgeons du houblon étant souterrains sont protégés par le sol. Au printemps, mi-mars à mi-avril selon votre localisation, les bourgeons vont sortir de leur dormance et commencer à donner des jets (= prémices des lianes). Si des gelées tardives persistent en avril, elles pourront brûler certains bourgeons, les plus précoces. Néanmoins, ils restent un grand nombre de bourgeons encore intacts dans le sol prêts à prendre la relève. Le houblon est une plante très vigoureuse, à partir de la 2ème année (selon les variétés), elle produira une grande quantité de jets.

ENTRETIEN DU HOUBLON EN HIVER


Il n’y a pas grand-chose à faire pendant l’hiver et tant mieux ! Le plant « hiberne » tranquillement en attendant des jours plus chauds et plus lumineux. Les principales opérations concernent davantage la houblonnière que le houblon. Vous pouvez donc :

  • Nettoyer la houblonnière : enlever les débris végétaux, les fils
  • Amender (apporter de la matière organique via des composts)
  • Semer un couvert (octobre, novembre)
  • Débutter (si vous aviez butté)