Planter mes plants de houblon pour faire ma bière

Publié le : 26/04/2021 - Catégories : Expertise Brassicole

Dans cet article, nous allons vous apprendre à cultiver et récolter votre propre houblon. Que ce soit pour faire votre bière maison, des infusions pour les bienfaits sur la santé en phytothérapie ou simplement en ornemental, le houblon prospèrera dans la plupart des régions tempérées dans le monde (et pas seulement dans le nord de la France). Vous verrez que planter et entretenir son houblon, c’est facile et ludique !

Choisir son format de départ pour cultiver du houblon


Les graines de houblon

Les graines sont peu coûteuses à l’achat, mais ne sont pas très adaptée si vous cultivez du houblon pour le brassage. Les graines comportent à la fois des individus femelles et des mâles, et c'est problématique car pour le brassage, seuls les plants femelles sont cultivés. Ce sont eux qui produisent les cônes, tandis que les mâles vont faire des sortes de grappes contenant le pollen, inutiles pour le brassage. De plus, les plants femelles risqueraient d’être fécondés par les plants mâles, ce qui les rendrait elles aussi, moins propices au brassage. Le cône de houblon fécondé (avec des graines) aurait alors un goût aillé et perdrait en huiles essentielles ou autres composés intéressants pour obtenir l'amertume et l'aromatique voulus dans la bière.

En revanche les graines de houblon peuvent pourquoi pas être utilisées pour faire des haies ou des ornements. Attention au caractère invasif du houblon ! Allez y doucement. 

Pour ces raisons, vous trouverez des graines de houblon en jardinerie ou sur internet, mais pas chez HOPEN.

Les plants de houblon

plants de houblon

C'est la spécialité de HOPEN ! Notre super pépiniériste situé en Lot et Garonne développe des plants français depuis 2018 maintenant, la qualité de ces plants est unique en France.  

Les plants peuvent représenter un coût plus élevé, mais ont plusieurs avantages : leur système racinaire est mieux développé, ils résistent mieux au transport grâce au substrat (contenu dans le pot). C’est le format avec la meilleure reprise lors de la plantation et en fonction des variétés, vous pourrez espérer une récolte dès la première année de plantation. 

Comment estimer la qualité de mon plant ? 

Un plant de houblon est composé de racines absorbantes et racines stockantes, d'un plateau de tallage et de jets avec feuilles lors de sa période végétative (mars-septembre). Lorsque le plant entre en dormance (à partir d'octobre) ses feuilles jaunissent et tombent. Pas de panique, votre plant hiverne.  

Les racines avec poils absorbants, la présence de racines avec stock et le nombre d'oeil sur le plateau de tallage vous indiqueront la qualité et la probabilité de reprise du plant ! Ne vous fiez donc ni au nombre ni à l'aspect des feuilles. Elles sont justes très utiles pour repérer une potentielle présence de maladie. 

Les racines nues de houblon

racines de houblon

Les racines nues sont généralement plus âgées que les houblons en pots. Elles ont une très bonne reprise, et vous pourrez récolter dès la première année. Si lors de la réception de vos racines, le temps ne se prête pas au jardinage pour des raisons d’inondation ou de gel par exemple, vous avez juste à les humidifier un peu et les mettre dans un sac plastique pour les conserver au réfrigérateur. Attention à bien aérer le sac pour éviter le pourrissement ! Vous n’aurez plus qu’à attendre que les beaux jours reviennent.

Notez que les plants ou rhizomes que vous achetez doivent être accompagnés d’un passeport phytosanitaire garantissant qu’ils sont sains et sans maladies.

« Tous les Végétaux de Humulus lupulus L., destinés à la plantation, à l’exception des semences doivent faire l’objet d’une Constatation officielle qu’aucun symptôme de Verticillium albo-atrum Reinke et Berthold et de Verticillum dahliae Klebahn n’a été observé sur le houblon du lieu de production depuis le début de la dernière période complète de végétation. » (source : https://www.legifrance.gouv.fr).

Comment cultiver son houblon ?


Préparez votre kit d'accessoires avant de planter :

  • Terre végétale (ou terreau),

  • Sable pour les terres argileuses,

  • Du paillage ou BRF (type chanvre broyé ou écorces de cacao),

  • Un support assez épais pour faire monter le houblon et éviter la rupture (pergola, fil de coco ou même des arbres, à vous d'innover !)

Selon la nature de votre terre, il vous faut ajouter plus ou moins de terre végétale. Pour les terres les plus argileuses, il est conseillé de rajouter un peu de sable pour un meilleur drainage. Le houblon aime les terres riches et drainantes avec une exposition mi-ombre à plein soleil.

Prévoyez également de mettre du paillage aux pieds de vos plants pour limiter l’évaporation et donc l’arrosage. Dans le temps, le paillage se dégradera lentement et amènera des nutriments à votre sol tout en empêchant les « mauvaises herbes » de pousser.

Maintenant que vous êtes équipés, passons à la pratique !

Planter le houblon étape par étape

Pour commencer, les houblons sont des plantes grimpantes vivaces dont la partie aérienne disparaît chaque automne et reprend chaque printemps.

  1. Choisissez les variétés que vous souhaitez cultiver : l'amertume et l'aromatique seront différents. Consulte notre blog pour connaître les différents arômes de chacun et la teneur en acides alpha pour le pouvoir amérisant.

  2. Si vous avez reçu des racines nues, vous pourrez les préparer avant de les mettre en terre. Pour cela, trempez-les dans l’eau une bonne demi-heure au préalable puis faites un pralinage.

    Pour faire votre pralin maison, récoltez dans votre jardin un peu de terre fraîche. Faites-en une boue assez ferme en versant progressivement de l'eau sur la terre. Le mélange ne doit pas être trop liquide, mais doit rester assez fluide. Idéalement, vous pouvez ajouter un fumier composté ou un compost mûr à votre mélange boueux. Les microorganismes qu'elle contient auront un vrai impact sur votre système racinaire.

    Si vous avez opté pour les plants en pots, vous aurez juste besoin de bien humidifier le pot.

  3. Creusez un trou profond et espacez vos plants d’environ un mètre de distance. L’emplacement choisi devra bénéficier d’une exposition d’au moins 6 à 8 heures en lumière directe du soleil chaque jour. Si ces conditions sont respectées, les plantes se plairont très bien sur les balcons  !

    Pour les plants en pots, plus votre contenant sera important plus la plante pourra prospérer.

    Votre houblon possède de petits piques le long de ses lianes (et non des crampons comme ceux du lierre ou des vrilles sur la vigne), il sera important au début de la guider sur un support dans le sens des aiguilles d’une montre.

    Si vous choisissez de mettre du fil, faites un gros nœud à l’extrémité que vous insérerez au fond du trou. La ligne doit être tendue, mais pas trop pour éviter la rupture.

  4. Mélanger votre terre à de la terre végétale et du sable s’il y a trop d’argile ou de calcaire. Le houblon aime les sols drainants au profil sablo-limoneux. Pour connaître votre type de sol, reportez-vous à l’article Test du boudin de terre de Wikidebrouillard.

  5. Vous n’avez plus qu’à reboucher votre trou jusqu’à laisser une marge de la taille du pot, plus cinq centimètres pour les recouvrir. Placez-y vos plants, recouvrez-les de terre.

  6. Arrosez bien les plants de houblon et répartissez du paillage tout autour.

  7. Surveillez bien la pousse des lianes et guidez-les autour de leur support. Si vous êtes à l’aise avec le jardinage, vous pouvez supprimer les jets un peu fébriles et les bullshoots (tiges creuses à l'intérieur) pour favoriser les plus robustes. 

    Quand les lianes atteindront deux mètres environ, supprimez les feuilles à la base du plant pour éviter les maladies ou autres agresseurs venus du sol.


    Les fleurs ne tarderont pas à arriver dès lors que les jours commenceront à se raccourcir. La floraison s'étalera alors sur 2 à 3 mois.
  8. La récolte arrive en fin d’été, entre septembre et octobre. On reconnait du houblon mûr à la lupuline qu’elle contient entre ses bractées (poudre jaune entre les pétales des fleurs/cônes) et à sa teinte qui jaunit légèrement. Les cônes crissent légèrement comme du papier journal ou cigarette. Ne les récoltez pas trop tôt (lorsqu'ils sont très verts et frais) car ils ne seraient pas encore très chargés en huiles essentielles. 

    À ce stade-là, félicitation ! Vous pouvez récolter le houblon en coupant la base de la liane et en la tirant. Il ne vous restera plus qu’à retirer les cônes et les trier.

  9. Pour le séchage, utilisez pourquoi pas un déshumidificateur ou un petit four à houblon artisanal fait maison. 

    Une fois séchés, manipulez-les doucement pour éviter de perdre la lupuline.

  10. Emballez votre houblon sous-vide si vous le pouvez et placez-le au réfrigérateur ou congélateur pour une meilleure conservation. 

Et voilà, vous avez toutes les infos pour débuter la culture du houblon sereinement. N'hésitez pas à suivre les articles de ce blog pour vous améliorer dans la culture de ces plantes grimpantes et obtenir toujours plus d'acides alpha et d'arômes pour vos bières ou pour en améliorer les bienfaits sur la santé. Nous attendons avec impatience vos avis sur votre expérience ainsi que des photos de vos belles plantes grimpantes.

Les questions fréquentes

  • Dans quel sens doit-on placer la racine ?

    Le bas de la racine se remarque par les boudins et le haut par les jets blancs. Il faut donc placer la racine perpendiculairement au sol.

  • Pourquoi il n’y a plus de feuilles sur mes plants ?

    En automne, il est normal que les plants perdent leurs feuilles. Comme dit en début d’article, le houblon fait partie des plantes vivaces dont seules les racines persistent jusqu’à 20 à 30 ans.

  • Combien peut-on avoir de houblon par plants ?

    Pour le rendement moyen dans de bonnes conditions culturales et des plants en bonne santé, vous pouvez espérer obtenir 500 grammes de houblon sec de quoi refaire votre stock pour vos bières ou pour vos infusions. Pour les cultures en pots, tout dépendra de la taille que vous aurez choisi.

  • Puis-je brasser avec mon houblon ?

    Vous pouvez évidemment brasser avec votre propre houblon, vérifiez bien le profil aromatique et amerisant de chaque variété pour le brassage de vos bières. Certes, ils seront sous la forme de fleurs/cônes et pas en pellets, mais vous pourrez tout de même obtenir de très bonnes IPA ou autres délices houblonnés.
  • À quelle fréquence arroser mes plants de houblon ?

    Il n'y a pas de fréquence prédéfinie. Le houblon a besoin d'un sol humide, mais pas trempé. Il faut donc observer la terre pour savoir. 
    Comme dit plus haut, le paillage est fortement conseillé pour éviter l'évaporation, empêcher les adventices et enrichir lentement votre sol.Et c'est valable pour tous vos arbres.

Articles en relation