Le houblon en france

L'image du houblon s'accroche à l'Alsace.
Pourtant, on le retrouve dans bien d'autres endroits. »
A. Daudet

houblon français

Essentiellement cultivé en Alsace, le houblon est une plante pérenne. Sa partie racinaire survit chaque année pour repartir de plus belle au printemps, quand les températures remontent et que les oiseaux se mettent à chanter.

Le houblon est une plante herbacée vivace grimpante, elle est aussi appelée « vigne du Nord », et pour cause aujourd’hui la quasi-totalité de la production de houblon en France est située en Alsace et dans les Flandres.
Mais depuis quelques années, l'engouement pour le houblon est fort et le houblon sort de ces régions. Vous-mêmes avez peut-être envie de planter votre propre houblonnière pour faire votre propre bière 100% locale !

Alors où pousse le houblon ?


Au début de l'aventure HOPEN nous avons cherché des informations sur le passé houblonnier de la France. Surprise ! En Nouvelle-Aquitaine par exemple, un certain Mr Pallard possédait un hectare de houblon vers Bazas ! Le compte rendu du concours international de houblons et de bières qui a eu lieu à Dijon en 1866 présente certains producteurs français. On se rend compte que le houblon était produit partout en France.

condition de culture

À l’état sauvage, on trouve le houblon dans des zones s'étendant de la 35e à la 55e parallèle. Ces zones présentent en effet une durée de jour et d’ensoleillement suffisant pour permettre à la plante de pousser. Il faut également un territoire avec des étés tempérés et des hivers assez froids. Sur ce dernier point, certaines variétés ont besoin de beaucoup de froid pour refaire leurs réserves pendant l’hiver (variétés anglaises et de l’Europe de l’est …) et d’autres sont plus tolérantes aux hivers doux (valable pour les variétés américaines principalement).

Enfin, la pluviométrie doit couvrir les besoins du houblon aux moments adéquats. Le houblon a besoin de 600 mm d’eau par hectare environ avec 300 mm entre fin juin et début août. Certains territoires doivent donc prévoir d’irriguer la houblonnière, si les précipitations sont insuffisantes en été.

Aujourd'hui, les principaux foyers de production sont aux États-Unis, en Europe, mais aussi dans l’hémisphère sud en Australie ou Nouvelle-Zélande !

carte du houblon

Bien que la latitude soit le principal facteur de répartition, d’autres facteurs sont aussi déterminants. Il faut un sol profond, drainant et riche en azote pour accueillir une houblonnière. À l’état sauvage, le houblon pousse dans les ripisylves, il a les pieds dans l’eau et la tête au soleil. Observez bien les abords des cours d’eau lors de vos promenades !

plantation

Qu'est-ce que la plasticité d'une variété ?


Certaines variétés de houblon se cultivent dans des latitudes et des conditions pédoclimatiques très distinctes. Par exemple, la variété Cascade initialement Américaine, a été exportée aujourd’hui en Europe et pousse en France, en Angleterre et en Nouvelle-Zélande... Ce sont des variétés avec une grande plasticité.

D’autres variétés au contraire se cultivent uniquement dans des foyers de production bien précis. Bien que la demande du secteur brassicole local joue un rôle important, certaines variétés vont beaucoup moins bien s’adapter à différentes conditions de latitudes. Nous pensons par exemple au Saaz cultivé principalement en République tchèque qui réussit mal dans le Sud-Ouest à cause des températures élevées.

Le houblon peut se cultiver en France.


Donc OUI, le houblon peut largement se cultiver en France. Le choix des variétés est un critère prédominant dans la réussite de leur adaptation. Mais attention ! Notre climat change, et comme la vigne, le houblon est une plante pérenne qui va rester plus de 20 ans en terre.

Une variété adaptée aujourd’hui à un certain climat ne le sera peut-être plus dans 20 ans !

la bière artisanale

Articles associés